Avec les informations sur les valeurs nutritionnelles, figurant sur toutes les étiquettes, Coca‑Cola fournit aux consommatrices et consommateurs un meilleur aperçu de la teneur en calories et des nutriments contenus dans toutes les boissons.

Avec les informations claires et compréhensibles sur les emballages de nos produits, nous souhaitons contribuer à ce que les consommateurs puissent prendre des décisions d’achat en toute conscience. Les informations sur les valeurs nutritionnelles doivent les aider à garder leur consommation et leurs dépenses de calories bien en vue, conformément à leurs habitudes alimentaires personnelles et à leurs préférences.

Un choix équilibré

Les informations sur les valeurs nutritionnelles reposent sur les valeurs de référence pour la consommation journalière, les Guideline Daily Amounts (GDA), publiées par la Confédération des industries agro-alimentaires CIAA sur la base de recommandations internationales de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le compas nutritionnel (Guideline Daily Amounts GDA) présente la teneur en calories et les pourcentages des quatre principales valeurs nutritionnelles par portion: le sucre, la graisse, les acides gras saturés et le sodium (sel). Ces quantités sont mises en relation avec une consommation journalière quotidienne de 2.000 kilocalories.

Les valeurs journalières de référence pour les différentes valeurs nutritives sont les suivantes: 2.000 kcal d’énergie, 90g de sucre, 70g de matières grasses, 20g d’acides gras saturés, 2,4g de sodium ou 6g de sel. Elles correspondent à la valeur de référence pour l’apport journalier pour une femme adult

Au recto: les calories

Au recto: les calories
Au recto, nous indiquons les calories contenues dans une portion (250ml) de la boisson achetée et son pourcentage dans les besoins journaliers totaux.

Calories
Elles sont également appelées énergie nutritionnelle car elles qualifient la quantité d’énergie nécessaire pour chauffer 1 g d’eau d’1°C. Le corps se procure l’énergie à partir de matières grasses, de glucides et de protéines. Les apports journaliers moyens recommandés en énergie s’élèvent à 2.000 kcal pour un adulte. Les calories sont indiquées en kcal dans les tableaux nutritionnels et les autres emballages alimentaires.

Au verso: informations nutritionnelles importantes

Au verso: informations nutritionnelles importantes


Substances nutritives indiquées

  • Sucre
    est une denrée alimentaire et un bien de jouissance. Le sucre est un fournisseur rapide d’énergie pour l’esprit et le corps. Il fait à proprement parler partie du groupe des glucides.
  • Glucides
    - communément désignés par le terme de sucre – ont un effet revigorant et bénéfique sur la concentration. Ils sont une source d’énergie rapide pour les performances physiques et psychiques et c’est pourquoi les sportifs les apprécient tout particulièrement. Conjointement avec les graisses et les protéines, ils sont les principaux éléments nutritifs de l’organisme. Les fibres comptent également parmi les glucides.
  • Protéines 
    font partie de la famille des albumens. Ils fournissent les éléments essentiels pour l’organisme et sont importants pour la croissance, la structure et la préservation des muscles, des organes, de la peau et des os.
  • Matières grasses et acides gras saturés 
    Ce sont des sources d’énergie durable, provenant par exemple du lait. L’organisme a besoin de matières grasses pour assimiler les vitamines liposolubles. Pour les acides gras, on distingue les acides gras insaturés et saturés. Ces derniers ont un effet négatif sur le taux de cholestérol. Il est donc recommandé de les consommer avec modération.
  • Sodium
    Il régule l’hydratation de l’organisme. Cette substance minérale est importante pour les fonctions des muscles et des cellules nerveuses. Par ailleurs, le sodium, contenu dans la quasi-totalité des aliments, est impliqué dans la régulation de la pression artérielle.
  • Sucre & Cie – les glucides  
    Les glucides se distinguent nettement par leurs propriétés et leur importance pour une alimentation saine.
  • Les glucides simples sont très rapidement assimilés par l’organisme. En tant que sucre alimentaire, également appelé saccharose, ils sont produits à partir de la betterave à sucre ou de la canne à sucre ou alors ils sont contenus dans les fruits sucrés sous forme de dextrose (glucose) et de fructose. Ils servent surtout de fournisseur d’énergie rapide.
  • Les glucides complexes sont structurés de façon compliquée et naissent de la fusion de nombreux composants du sucre. L’amidon est composé à partir de dextrose et sert surtout de source d’énergie pour l’organisme. La cellulose se compose également de dextrose. En tant que fibres, ils jouent un rôle important pour l’alimentation, mais ils n’ont pas un goût sucréLes glucides simples sont assimilés et exploités très rapidement par l’organisme. Comme sucre alimentaire, également appelé saccharose (composé de glucose et de fructose), ils proviennent des betteraves sucrières ou de la canne à sucre ou alors ils sont contenus sous forme de dextrose (glucose) et de fructose dans des fruits sucrés. Ils servent surtout de fournisseurs rapides d’énergie.
  • Les additifs – et comment ils agissent
    Les additifs permettent de fabriquer ou de traiter les denrées alimentaires de façon à pouvoir les conserver plus longtemps, à les rendre plus savoureux ou à leur conférer une couleur précise. De nos jours, l’utilisation d’additifs artificiels pour les denrées alimentaires a tendance à augmenter. Mais ce n’est pas le cas chez Coca‑Cola, Coca‑Cola light et Coke Zero, fabriqués selon la recette originale de 1886. Ils se passent depuis toujours d’agents conservateurs ajoutés et d’arômes artificiels. Sa couleur marron typique vient de l’utilisation de la liqueur de sucre, dont la composition et la fabrication ressemblent au caramel classique, obtenu à partir du sucre traité sous l’effet de chaleur.
    Même si de nos jours, les consommatrices et consommateurs préfèrent de plus en plus renoncer aux additifs dans les aliments pour ne pas nuire inutilement à leur organisme, il est un fait que leur utilisation est régie par la loi et que leur consommation ne pose aucun problème. Environ 300 additifs sont agréés, dont des édulcorants comme la saccharine, le cyclamate et l’aspartame, déjà utilisés depuis des décennies. Le «E» signifie «Europe» mais aussi «eatable» (anglais pour «comestible»). 

Des informations transparentes et facilement compréhensibles – Coca‑Cola joue un rôle de précurseur sur le marché

Coca‑Cola a participé au lancement de cette initiative en 2007 avec d’autres fabricants de l’industrie alimentaire et du commerce de détail en Suisse en s’inspirant du modèle européen. Coca‑Cola a été un des premiers fabricants à introduire ces informations de consommation simplifiées, en fonction des besoins, en plus des informations légales sur les valeurs nutritionnelles, figurant sur toutes les étiquettes des produits.

Le marquage GDA est une mesure volontaire qui repose sur des recommandations de la Fédération européenne de l’industrie alimentaire FoodDrinkEurope (FDE). Légalement, la Suisse ne prescrit même pas des informations nutritionnelles pour 100 grammes.

Ce lancement a été introduit en concertation avec la plateforme alimentaire du BAG:

Pour les consommateurs, le GDA, comme marquage nutritionnel supplémentaire, est:

  • simple, clair et compréhensible
  • scientifiquement fondé
  • illustré graphiquement (icônes)
  • important pour une alimentation équilibrée