On l’aime presque autant que le Père Noël. Le camion de Noël de Coca-Cola, présent dans la célèbre publicité télévisée et ambassadeur de Noël, part à nouveau en tournée en Suisse pour la première fois après 2009. Pendant la période de l'Avent, le camion, plein de surprises, fera escale dans différentes villes suisses et fera briller les yeux des petits et des grands. Dans le cadre de son action caritative, Coca-Cola collectera des fonds dans toutes ces villes pour soutenir des projets locaux. Hier, à Winterthur, il s'agissait de la fondation «Wunderlampe». La fondation et Coca-Cola ont permis à un garçon malade de réaliser son rêve et de rencontrer son idole, le footballeur et ambassadeur de la marque Coca-Cola, Xherdan Shaqiri.

Quand le camion de Noël de Coca-Cola traverse des paysages enneigés dans les spots télévisés, illuminant d’un large sourire le visage des petits et des grands, une chose est sûre: la période de l’Avent est arrivée. Cette année, le conte de fées de la publicité télévisée devient réalité pour les Suissesses et les Suisses: le camion américain «Kenworth W900», brillant de mille feux, part en tournée dans toute la Suisse et nous réserve de nombreuses surprises.

Sur place, les visiteurs n’auront pas seulement la possibilité d’admirer le superbe camion de Noël et de rencontrer le Père Noël. Ils pourront également repartir avec une photo-souvenir prise dans le studio-photo décoré pour l’occasion. La photo sera imprimée sur place et les visiteurs pourront l’emporter chez eux. Les célèbres cannettes personnalisées de Coca-Cola ne manqueront bien entendu pas au rendez-vous pour cette action de Noël. Coca-Cola sera présent dans différents endroits avec sa «Coke Station» où les cannettes seront imprimées au nom de ceux qui vous sont chers afin de pouvoir leurs offrir ces cannettes uniques.

Le Père Noël, une invention de Coca-Cola?

Le camion de Noël de Coca-Cola a ses racines aux États-Unis où Coca-Cola l’a utilisé pour la première fois pour une campagne publicitaire de Noël en 1995. Depuis, le camion est l’ambassadeur de Noël et symbolise la lumière, la chaleur et la convivialité durant l’hiver. Et le Père Noël entretien également des liens étroits avec Coca-Cola. En 1931, «The Coca-Cola Company» à Atlanta avait demandé au dessinateur américano-suédois Haddon Sundblom de dessiner un Père Noël pour une campagne publicitaire de Noël. Il s’est inspiré d’un chauffeurlivreur de Coca-Cola à la retraite et aux cheveux gris. C’est ainsi qu’est né le personnage qui symbolise le Père Noël dans le monde entier et qui marque encore aujourd’hui l’image que nous nous faisons du Père Noël: un vieil homme jovial, aux joues bien rebondies, à la barbe grise, vêtu d’un manteau rouge bordé de fourrure blanche.

Sur le lien www.coke.ch/xmas, vous pourrez consulter les dates de la tournée du camion de Noël de Coca-Cola, des informations détaillées sur les différentes stations du camion et sur l’action promotionnelle nationale avec un grand tirage au sort, qui permettra à deux personnes de faire un trajet à bord du camion de Noël de Coca-Cola.

Par ici pour voir le spot TV de la campagne courante de Coca-Cola pour Noël: http://www.youtube.com/watch?v=Sd3kEjYIDTM

Coca-Cola en Suisse

Depuis 1936, Coca-Cola produit des boissons pour les consommatrices et consommateurs suisses sur place - à Bolligen (BE), Dietlikon/Brüttisellen (ZH) et Vals (GR) et créent ainsi environ 1.000 emplois en Suisse. Allant jusqu‘à 90% des produits, que Coca-Cola vend en Suisse, sont fabriqués en Suisse. Allant jusqu‘à 95% de la fabrication des ingrédients, nécessaires pour les boissons, proviennent de fournisseurs suisses. 

Au total, Coca-Cola contribue à création de valeur de 1,2 milliards de francs et à garantir 16.500 emplois. Chaque franc, gagné directement par Coca-Cola, permet donc de générer huit francs supplémentaires de création de valeur en Suisse. Si, au lieu de produire les boissons en Suisse, nous les importions de l’étranger, l’économie suisse ne perdrait pas seulement un montant équivalent à 84 millions de francs mais aussi 980 emplois et places d’apprentissage.