N.D.L.R. : Dans les archives de Coca-Cola, il y a un gros dossier sur les mannequins qui ont posé pour les publicités de l’entreprise au début et au milieu du 20e siècle. Les photographes travaillant pour Coca-Cola n’ont pas toujours obtenu un accord écrit des mannequins et les quelques documents écrits n’ont pas toujours été transmis à Coca-Cola. Récemment, Alice Jean Anderson, 98 ans, a partagé l’histoire de sa vie passionnante : elle a travaillé comme danseuse, artiste... et comme mannequin pour Coca-Cola. Amusez-vous bien !

A la fin des années 1930, Alice Jean Anderson avait 21 ans. Un jour, elle est descendue d’un train à New York et a vu un visage familier qui l´a regardé d´en haut. « Il y avait un immense panneau publicitaire ». Raconte la dame de 98 ans pendant un entretien téléphonique. « Il me montrait portant un maillot de bain bleu. En plus, le panneau brillait ! J’étais là et je n'en croyais pas mes yeux ! »


Peu après, elle s'est habituée à ce sentiment : Entre les années 1930 et 1950, son visage rayonnant a décoré les panneaux publicitaires, affiches, bus et articles de Coca-Cola dans le monde entier. Le chemin de la gloire pour l’ancien mannequin a commencé il y a presque 100 ans : Elle avait 3 ans et sa mère l’a inscrite dans une école de danse. Son talent a été reconnu tout de suite et elle a reçu une bourse pour une formation de danse.

Pendant son adolescence, elle a déménagé à New York pour continuer sa carrière de danse. Elle a dansé, au Fox Theater à Brooklyn, plus de 20 représentations par semaine. Dans ce théâtre, elle a fait la connaissance de son futur mari qui travaillait comme pianiste de concert et chef d'orchestre.

À ses 18 ans, Mlle Anderson est devenue membre du groupe « Rockettes » lors de leurs débuts à New York. À l’époque, le groupe s'appelait « Roxyettes » car il se produisait au « Roxy Theater ».

L’artiste aux multiples talents a bientôt pu accéder à « Broadway » où elle a débuté dans « Oh Say Can You Sing ». En ce temps-là, elle a aussi travaillé comme mannequin pour plusieurs marques, entre autres pour des compagnies aériennes, des marques de shampooings et de dentifrice. Enfin, elle est devenue mannequin pour Coca-Cola et vite devenue la coqueluche. Haddon Sundblom, qui avait créé la célèbre image du Père Noël (« Santa Claus ») pour les publicités de Coca-Cola, a commencé à travailler intensivement avec Anderson. Elle posa pendant des heures pour des photos que Sundblom transformait en peintures caractéristiques. Ces illustrations se sont répandues dans le monde entier, l´image d´Anderson décorait beaucoup de panneaux publicitaires et les caisses de Coca-Cola.

Les collecteurs d’objets Coca-Cola lui rendent toujours visite pour recevoir des autographes sur leurs images de collections. Le travail avec Sundblom a déclenché un nouveau désir artistique qu'elle exerce toujours : la peinture. Mère de deux enfants depuis, elle a accepté le défi et a pris des cours de peinture au pastel et à l’huile à l’institut d’art de Chicago et au « Chicago Academy of Fine Art ».

Aujourd’hui, Anderson habite à Apalachicola (Floride). Elle dit en plaisantant qu’elle est arrivée « de Coca-Cola à Apalachi-cola ». Des célèbres galeries en Floride ont déjà exposé ses tableaux et elle a sa propre galerie, « On The Waterfront ».

Chaque jeudi, Anderson peint avec un groupe d'amis proches. Ainsi, elle continue sa vie pleine de beauté et d'art. Icone pendant toute sa vie, son sourire est toujours parfait pour la publicité et elle est toujours prête à chanter. Sa fille Lynn Wilson dit qu’elle « est jeune bien qu’elle ait 98 ans. ».

Wilson raconte : « Elle est pleine de vie, toujours active et naturellement boit du Coca-Cola. »