Vers de farine, grillons et sauterelles sont maintenant admis en Suisse en tant qu’aliments depuis le 1er mai. L’« entomophagie » est le terme scientifique pour désigner ce phénomène et signifie « manger des insectes ».

Topi Kairenius, top-chef finlandais de renommée mondiale est le premier à signer un menu qui marie Coca-Cola et entomophagie. «Manger des insectes est actuellement une tendance montante en Europe, mais je n’avais encore jamais entendu parler de recettes utilisant le Coca-Cola pour les faire mariner. Et j’ai été surpris par la perfection de ce mariage, car non seulement le Coca équilibre le goût naturel de la plupart des insectes, mais il les rend aussi plus appétissants pour ceux qui les dégustent pour la première fois.»



Beaucoup de gens dans le monde ont pour habitude de manger des insectes, notamment en Colombie, au Mexique et au Brésil. Aussi, plus récemment aux États-Unis, les petites bestioles bourrées de protéines régalent plus que jamais, et ce, d’une part, parce qu’elles constituent une source de nourriture saine et durable et, d’autre part, parce qu’elles sont étonnamment délicieuses au goût - d’après les dires des insectivores inconditionnels -!

L’entomophagie est aussi à la mode en Europe, mais comme le dit T. Kairenius, il faut savoir s’y prendre pour rendre cette pratique appétissante ! Tu hésites encore ? Les plats proposés ci-dessous te feront peut-être changer d’avis…

À partager entre amis : The Coca-Cola Crickets Nacho Platter


Ce plat à partager, typiquement mexicain, marie harmonieusement la saveur piquante de la sauce pico de gallo et le goût sucré du Coca-Cola pour, bien évidemment, faire la part belle aux grillons! 

Parce que les grillons peuvent être utilisés de mille et une façons, T. Kairenius est fan de ces insectes dont il perçoit l’union parfaite avec le Coca-Cola.

«Les grillons offrent une expérience gustative qui rappelle la noisette, un  peu le raisin aussi, avec une note de fruits de mer. Mon plat de criquets à la mexicaine avec des nachos et du Coca-Cola combine le goût légèrement caramélisé du Coca-Cola et la note salée et spécifique des chips au maïs – c’est une combinaison qui fonctionne vraiment à merveille», explique le chef cuisinier. 

Inspiration asiatique : Rouleaux de printemps aux vers de farines 

Après le délicieux plat mexicain à partager, passons maintenant au deuxième plat: des rouleaux de printemps aux vers de farine.

Pour garnir les rouleaux, j’ai choisi ces vers parce qu’ils sont de véritables concentrés de protéines. Accompagnés d’une sauce hoisin classique, ils se marient parfaitement avec la saveur du Coca-Cola.

Le super smoothie : Sauterelles-betterave-Coca-Cola


Et si tu as encore faim, tu peux finir ce menu avec ce super smoothie insectes-betterave. Ce cocktail doux et onctueux ne contient que des bonnes choses: des pommes, des bananes, des kiwis, des betteraves rouges, du yaourt d’avoine et des sauterelles au bon goût de noisette. Quel délice!    

Comme Théa Natri de Coca-Cola Finlande, le souligne, Coca-Cola n’est pas à sa première expérience lorsqu’il s’agit d’innover dans le domaine de l’alimentation, ni de mettre à l’honneur d’autres cultures et traditions culinaires. 

«Coca-Cola a toujours encouragé les cultures alimentaires tout comme les nouvelles tendances. Les insectes constituent un aliment qui répond à nos critères éthiques, écologiques et nutritionnels. Nous voulons tenter de voir comment ils peuvent se marier avec les saveurs de nos boissons. Le savoir-faire du chef cuisinier Topi Kairenius nous a aidés à développer ces toutes premières recettes gastronomiques qui allient le Coca-Cola et les insectes comestibles.»

Donc, si ça te dit et si tu en as l’occasion, essaie toi aussi l’entomophagie (surtout si les insectes sont combinés avec du Coca-Cola)!

Jette un œil sur d’autres recettes délicieuses avec des insectes que Topi Kairenius propose sur sa page Facebook