Les premières variantes de la bouteille de Coca-Cola classique

 Elle est un rafraîchissement pour les gens du monde entier. Elle a été utilisée par des artistes, elle se trouve dans des musées – et avant tout, elle est beaucoup plus qu'un emballage pour une boisson. Avec son tour de hanche, ses rainures courbées et le verre d'un vert tendre, la bouteille Coca-Cola est un classique du design depuis longtemps. Elle est tout simplement la preuve que parfois, la beauté est impérissable.

Au début, il s’agissait surtout de la protection de la boisson et de la marque Coca-Cola. À la fin du 19e siècle, le Coca-Cola est devenu de plus en plus populaire. À cette époque, le Coca-Cola était vendu sous forme de sirop mélangé avec de l’eau dans les « Soda Bars ». Tout a changé en 1899, avec la vente de la première bouteille de Coca-Cola. Cela a également soulevé des problèmes. 


Coca-Cola : très convoité et souvent copié

Il y a 100 ans, presque toutes les bouteilles de boisson avaient le même design. Mais cette situation a rapidement changé. Le succès de Coca-Cola a suscité l’intérêt de nombreux imitateurs. C’est pourquoi la bouteille Coca-Cola s’est vue apposé une étiquette facilement reconnaissable avec le nom du produit. À cette époque-là, les bouteilles étaient vendues dans des bacs à glace, et les étiquettes se décollaient donc souvent de la bouteille.

La bouteille de Coca-Cola : un mythe solide

Pour sa création, la « Root Glass Company » s’est inspirée de la forme d’une fève de cacao

 L’emballage Coca-Cola devait donc se différencier. Il fallait donc que chaque consommateur qui prendrait une bouteille de Coca-Cola les yeux fermés, soit en mesure de reconnaître le produit. L’idée : créer une bouteille si unique qu’on « la reconnaisse dans le noir et même lorsque ses bris de verre sont au sol ». Telle était le défi que 10 usines de verre américaines devaient relever en avril 1915.

Ce fut finalement l’entreprise « Root Glass Company » de l’Indiana qui releva le défi. Les designers se sont inspirés de la forme d’une fève de cacao. Puis, on a ajouté un vert discret qu’on a plus tard nommé « Georgia Green » à cause du siège social de Coca-Cola. Un mythe venait de naître ! De plus, la bouteille Coca-Cola légendaire est un des quelques emballages qui ont reçu une marque déposée de l’office des brevets aux États-Unis. 


Confusion impossible avec la bouteille de Coca-Cola

Un des rares emballages à avoir reçu une marque déposée de l’office des brevets aux États-Unis : la bouteille de Coca-Cola

 Depuis lors, la bouteille de Coca-Cola est un des objets de design du quotidien les plus connus. Aux États-Unis, plus de 99 % des gens disent qu’ils reconnaissent un Coca-Cola seulement à la forme. Jusqu'à aujourd'hui, la silhouette – qui a été créée il y a 100 ans – n’a pas vraiment changé. En 1956, on a commencé à utiliser la sérigraphie blanche pour imprimer le nom de la marque sur la bouteille Coca-Cola. Puis, elle est devenue un peu plus mince afin qu’elle puisse être déposée dans les caisses de bouteilles traditionnelles. Il est clair que la bouteille de Coca-Cola est inséparablement liée à son contenu. La confusion est presque impossible.

 

La bouteille Coca-Cola en mots, image et son

Jusqu'à aujourd'hui, la silhouette – qui a été créée il y a 100 ans – n’a pas vraiment changé.

 Grâce à sa forme unique, la bouteille de Coca-Cola est bientôt devenue un objet d’art. La peinture et sculpture, la photographie ou le cinéma : beaucoup d’artistes ont utilisé l’emballage classique pour leurs œuvres. La bouteille Coca-Cola est déjà apparue dans les films hollywoodiens des années 1930 avec des vedettes comme Cary Grant ou Greta Garbo. Dalí l’a peinte pour la première fois en 1943 et des artistes comme Andy Warhol ou Roy Lichtenstein lui ont assuré une place dans la culture Pop-Art. C’est l’objet d’usage courant qui représente le design du quotidien parfait ainsi que le mode de vie américain. Pour des raisons esthétiques et également pour des raisons politiques, la bouteille de Coca-Cola était un des motifs les plus populaires dans l’art d’Andy Warhol. Pour Warhol, le Coca-Cola constituait un symbole de la démocratie aux États-Unis.

 

La bouteille Coca : la reine des tenues variées

 Quand on est aussi célèbre que la bouteille de Coca-Cola, on peut se permettre de changer sa tenue de temps en temps. Mais la star sera toujours reconnue. Lors d'occasions spéciales, la bouteille de Coca-Cola reçoit une tenue particulière. Les éditions limitées sont très populaires parmi les collectionneurs. Parfois, des designers comme Karl Lagerfeld sont même en charge du nouveau look. De temps à autre, les fans de Coca-Cola ont la possibilité de personnaliser leur boisson préférée en faisant imprimer leur propre nom sur l’étiquette – comme dans le cadre de la campagne en cours sur www.coke.de. La bouteille de Coca-Cola permet de faire tout ça. Et elle reste ce qu’elle a toujours été : une bouteille à la forme intemporelle.