Depuis 15 ans, MyCokeMusic offre une plateforme pour les nouveaux talents musicaux suisses et soutient la scène musicale de la confédération. Le MyCokeMusic Soundcheck s’est imposé comme véritable tremplin pour le succès d’une carrière musicale. Nombreux sont les gagnants qui ont réussi à prendre pied dans le monde de la musique.

Citons, par exemple, 77 Bombay Street,  le gagnant de cette année S.M.D. ou les Pedestrians: Tous se sont fait un nom en Suisse et contribuent à faire du paysage musical local ce qu’il est maintenant. Tous ont gagné dans le passé le premier prix du MyCokeMusic Soundcheck et obtenu ainsi un soutien actif pour les aider à intégrer la scène musicale. En effet, les gagnant reçoivent un capital de départ d’une valeur de 50 000 francs suisses ainsi qu’une année de conseil professionnel et d’assistance pour leurs projets offerte par Gadget Entertainment AG l’agence d’artistes leader du secteur en Suisse.

La collaboration avec l’agence Gadget n’est par la même d’un gagnant à l’autre. Reto Lazzarotto, PDG de Gadget explique: «Les approches que nous choisissons pour promouvoir les artistes sont aussi variées que les musiciens eux-mêmes. Certains groupes, par exemple, sont des bêtes de scène mais ne peuvent pas vraiment composer et écrire, alors que d’autres ne sont pas encore de vision claire de leur style.»

Gadget essaie de renforcer les points forts et d’éliminer les faiblesses de chaque étape, lors de coachings, ateliers et aussi pendant des sessions avec d’autres musiciens, compositeurs ou producteurs qui les aident à donne le meilleur d’eux-mêmes. L’objectif est, pour tous, d’élaborer la base stable d’une carrière réussie. Ceci implique aussi des actions de promotion solides auprès des médias, la participation aux concerts et festivals ad hoc et des partenariats et faire passer les actes au niveau supérieur de la carrière.

Regardons avec Reto Lazzarotto, le PDG de Gadget, ce que sont devenus certains des gagnants et finalistes des dernières éditions du MyCokeMusic Soundcheck.

2015: Pedestrians

Avec leur savant mélange de reggae, de pop, d’électro et de ska, les quatre garçons de Baden dans le canton d’Argovie ont quasiment créé un nouveau style musical et fait bouger la scène suisse.

Lorsque, lors de l’édition 2015, ils ont réussi de peu à s'imposer devant le quatuor valaisan «Macaô» et le barde de Suisse orientale «Levin», ils ont montré leur capacité à captiver avec leur performances live puissantes mais légères les participants aux concerts et festivals. Avec leur mélange original de reggae, ska, pop et électro, ils ont été récompensés en 2016 au cours de la Demotape-Clinic du festival M4Music et du SRF3 Best Talent. Reto Lazzarotto, PDG de Gadget le pense aussi: «Nous avons rapidement remarqué que les Pedestrians avaient ce je-ne-sais-quoi. Sur la scène, ils sont excellents, leur chanteur est extrêmement charismatique et leur musique émeut le public.» Gadget a permis aux cinq garçons de Baden de travailler avec des pointures de la scène suisse, comme Pablo Nouvelle et Dodo, les a fait participer à d’innombrables concerts et festivals et assistée dans tous les aspects artistiques. Dans quelques jours sort «Sweet Space», leur premier album que nous attendons avec impatience.


Ils se sont rencontrés à l’école cantonale de Jammen: Les Pedestrians conquièrent comme un ouragan le monde suisse de la musique.

2009: 77 Bombay Street

Le succès, depuis 2009 et leur victoire lors au MyCokeMusic Soundcheck : Les 77 Bombay Street.

Un an avant leur victoire au MyCokeMusic Soundcheck, les quatre frères Buchli se partageaient encore une chambre de la maison familiale à Sharans dans le canton des Grisons et peu de temps après, ils se retrouvent avec un contrat de disque et obtiennent un double disque de platine. «En ce qui concerne 77 Bombay Street, le storytelling autour du groupe et leurs excellentes performances Live contribuent beaucoup à leur succès» explique Reto Lazzarotto, PDG de Gadget Entertainment AG. Leur nom déjà. Ils l’ont choisi parce qu’ils ont passé quelques années de leur enfance dans la 77 Bombay Street, une rue d'Adélaïde en Australie. Et les uniformes, qu’ils portent depuis le début de leur carrière, sont un signe de reconnaissance inestimable. Mais musicalement parlant, les frères possèdent aussi tout ce qu'il faut! «Sur scène, ils sont puissants et savent enthousiasmer le public avec leur influences folk et country» ajoute Reto Lazzarotto.

Gagnant du MyCokeMusic Soundcheck, le groupe des Grisons a reçu un capital de départ d’une valeur de 50 000 francs suisses ainsi qu’une année de conseil professionnel et d’assistance pour leurs projets de scène et d’écriture. Avec les trois albums Up In The Sky, Oko Town et Seven Mountains, le groupe a déjà vendu plus de cent mille unités, obtenu des disques d’or et de platine et rempli partout en Europe les salles et les festivals.


Musique Feelgood avec un trait d’Australie: Pour leur album «Seven Mountains», les quatre frères sont retournés en Australie.

2018: S.M.D

Sincère, ouvert et plein d’énergie: S.M.D a remporté la victoire lors du MyCokeMusic Soundcheck l'an dernier et gagné le public par ses émotions pures.

Lorsque Samir Djedidi aka S.M.D a gagné lors du MyCokeMusic Soundcheck de l'an dernier en s’imposant face à des centaines de concurrents, cela était sa première prestation en live, et cela faisait à peine une année qu’il avait commencé à faire de la musique.

Sa victoire au MyCokeMusic Soundcheck est notamment due à la polyvalence du bernois. Alors que dans certains titres, il parle sincèrement et sans filtre de son passé difficile, il fête dans certains autres l’hédonisme et sort ses punchlines puissantes sur des rythmes de Representer qui vous prennent aux tripes.

Reto Lazzarotto ajoute: «La discipline de Samir est en outre très impressionnante.. Il se lève tous les jours à 5 heures et écrit.» Sachant qu’S.M.D en est encore au début de sa carrière, Gadget essaie surtout de l’aider à trouver son style. «En fait, il fait du hip-hop classique, mais est aussi un excellent pianiste, alors nous cherchons simplement à l’aider à se trouver. »

Avec son EP «Troum», S.M.D a directement investi les charts suisses et cela ne va sûrement pas être la dernière fois.

Le fonceur de la musique folklorique suisse a, avec son nouvel EP «Troum», parfaitement capté l'air du temps: S.M.D.

2018 (second): Benjamin Amaru

Deuxième l’année dernière: Le musicien d'Appenzell Benjamin Amaru se fait entendre encore aujourd’hui

Les dauphins aussi font leur chemin, comme le prouve Benjamin Amaru.  Sa participation au MyCokeMusic Soundcheck a donné au chanteur de 21 ans du canton Appenzell-Ausserrhoden une large notoriété et il a été peu après récompensé lors du Best Talent de SRF3. Tout au long de l’été, il s'est produit sur scène, pendant les semaines musicales de Winterthur par exemple, ou en participant aux concerts d’été dans le parc Bäckeranlage de Zurich.

Son nom d’artiste est inspiré par Túpac Amaru, le dernier roi inca d’Amérique du Sud et sa musique associe des éléments pop avec des pointes de R&B et un son de synthétiseur rêveur. Benjamin Amaru s’est donné pour but, avec sa voix chaude et ses sons inspirant la mélancolie, de raconter des histoires et d’observer la vie.

Reto Lazzarotto, PDG de Gadget Entertainment AG: «Son art et de sa voix m’ont marqué et nous sommes heureux de maintenant pouvoir collaborer avec lui. » Pour construire encore son expérience du direct, Gadget lui a organisé une participation au festival de la Reeperbahn à Hambourg et à un atelier d’écriture à Berlin. «La philosophie de Gadget est d’accompagner les jeunes artistes dès leurs débuts pour les soutenir et les promouvoir dans la durée.»


Ses instruments : Guitare, ukulélé, percussions et clavier : Benjamin Amaru est un artiste instrumentiste multitalent qui ne veut pas se contenter d’un seul style de musique.

2019: Célébration des 15 ans avec le Coca-Cola Music Squad

Le «Coca-Cola Music Squad» avec Bastian Baker, Loco Escrito, Stefanie Heinzmann, Nemo, Veronica Fusaro, Nickless, Alejandro Reyes et Damian Lynn ont coaché personnellement les demi-finalistes pour l’édition anniversaire des 15 ans.

MyCokeMusic.ch a eu 15 ans en 2019. Pour fêter cet anniversaire avec les honneurs, Coca-Cola a eu une idée bien particulière: La société a intégré à son planning le Coca-Cola Music Squad et offert aux participants du concours de cette année la possibilité de travailler avec ceux qui les ont inspirés.


Ainsi, lors d’un atelier polyvalent, les 12 demi-finalistes épaulés chacun de deux membres du Coca-Cola Music Squad, ont pu tourner une vidéo et recevoir des conseils et astuces des avis personnels précieux dans l’écriture, le live, la gestion de carrière et le marketing.

Quelques images des ateliers.