Crois-tu tout ce que tu lis ? Fais le test : avec 5 fake news sur Coca-Cola

De nos jours, les canulars ou fausses nouvelles portent souvent des noms anglais : HoaxUrban Legend ou mieux encore, les fake news.

Toutefois, les fake news ne sont pas une découverte de nos temps modernes. L'humanité connaît les mensonges, la manipulation et la superstition depuis la nuit des temps. Depuis la fin du 19ème siècle,on parle en anglais de “fake news” lorsqu'il s'agit de fausses nouvelles. C'est à peu près à cette période que John Stith Pemberton créa la recette du Coca-Cola à Atlanta. Les fake news à ce sujet remontent donc environ à cette période. 

Une légende devient-elle plus vraie si beaucoup de personnes y croient ? A ce moment-là, Elvis serait encore bel et bien en vie.

Dans l'ère du numérique, les fausses nouvelles et canulars se propagent encore plus rapidement. Une légende devient-elle plus vraie si beaucoup de personnes y croient ? A ce moment-là, Elvis serait encore bel et bien en vie. Chacun doit remettre en question ce qu'il voit et ce qu'il lit. Bien sûr, c'est aussi ce que nous faisons chez Coca-ColaEt nous répondons à toutes vos questions. Mais certaines choses reviennent sans cesse.

C'est pourquoi nous vous présentons : 5 fake news sur Coca-Cola
 

1. Le Coca-Cola permet de bronzer.


L'affirmation :

Si on applique du Coca-Cola sur la peau, on bronze plus vite.

La vérité :

Le Coca-Cola peut éventuellement donner l'impression que la peau est plus bronzée. Mais nous vous recommandons de ne pas l'utiliser en guise de crème solaire. Le Coca-Cola ne contient pas d'indice de protection. Nous ne pouvons pas être tenus responsables pour les coups de soleil causés par l'application de Coca-Cola en guise de crème solaire.
 

2. Coke Zero – recherché désespérément !


L'affirmation :

Coca-Cola a supprimé le Coke Zero de sa gamme de produits – et personne ne l'a remarqué.

La vérité :

Le Coca-Cola Zero existe encore. Nous avons tout simplement renommé le produit en février 2017 – Coca-Cola Zéro Sucre – et la recette a légèrement été modifiée, de manière à ce que son goût se rapproche du Coca-Cola classique. La teneur en sucre reste la même : zéro sucre. Zéro calories.
 

3. Le Coca-Cola comme produit de nettoyage


L'affirmation :

Le grill du barbecue, les pièces de monnaie ou le pare-brise peuvent être nettoyés avec du Coca-Cola.

La vérité :

Effectivement, il est possible de nettoyer la grille du barbecue ou une pièce de monnaie avec du Coca-Cola. L'explication: le Coca-Cola contient de l'acide phosphorique, un ingrédient alimentaire qui est utilisé dans certains de nos boissons. On peut également utiliser du jus de citron, du jus d'orange ou du champagne pour obtenir le même effet. Nous vous recommandons toutefois d'utiliser des détergents classiques que l'on trouve dans le commerce. Ceux-ci sont plus efficaces.
 

4. Le Coca-Cola et la viande


L'affirmation :

Lorsque l'on place un morceau de viande dans du Coca-Cola, celui-ci commence tout doucement à se décomposer.

La vérité :

L'apparence de la viande va changer, parce que la protéine réagit à cause du produit alimentaire "acide". Il arrive la même chose si tu répètes l'expérience avec de l'eau gazeuse ou du jus d'orange.

Le Coca-Cola ne peut pas se décomposer en une nuit - de la même manière, il n'attaque pas notre estomac. De même, l'acide de fruit, l'acide carbonique et l'acide phosphorique ne nuisent pas à notre estomac. En effet, il est accoutumé à quelque chose de beaucoup plus fort: l'acide gastrique.

De toute manière, il existe des expériences plus intelligentes que de mettre des steaks dans des boissons rafraîchissantes.  Tu peux par exemple créer une marinade avec du Coca-Cola. C'est absolument délicieux - et la viande n'a pas disparue après avoir été marinée.
 

5. Coca-Cola hélium


L'affirmation :

Coca-Cola sort un nouveau Coca-Cola qui contient de l'hélium. Avec le gaz, notre voix ressemble à celle de Mickey. Le goût reste le même.

La vérité :

Ce poisson d'avril a été inventé par nos collègues britanniques. La demande a été tellement forte que nous allons y réfléchir...