Pendant de nombreuses années, le Fanta Shokata à la saveur de sureau apparaissait dans les bons tuyaux des voyages à destination du sud-est de l’Europe. Ceux qui l’ont découvert ont été enchantés par son mélange détonnant de fleurs de sureau et de citron.

En Suisse cependant, les petites bouteilles bleues manquaient cruellement sur les étals. Comment il est arrivé en Suisse quand même.

Question couleur, le Fanta Shokata semble tout droit sorti des lagons bleu azur de la péninsule balkanique, destination de vacances prisée et résidence secondaire de nombreux Suisses. C’est grâce à ces derniers que l’assortiment coloré de Fanta en Suisse s’est enrichi d’un nouvel arôme.


Ce que la Roumanie a à voir avec tout ça

Le nom « Shokata » est un mot créé par les Roumains. Le mot « Soc » désigne le sureau, à partir duquel est fabriquée la boisson rafraîchissante traditionnelle « Socata ». La combinaison avec le mot « shock » souligne l’expérience détonante du goût frais et fruité.

La boisson roumaine aux fleurs de sureau et aux citrons : Socata
La boisson roumaine aux fleurs de sureau et aux citrons : Socata

Des réseaux sociaux à l’étal de boissons

Pour bon nombre de voyageurs, à leur retour à la maison, le fait que le Fanta bleu ne soit pas disponible en Suisse était très décevant. Ils se sont rassemblés sur les réseaux sociaux, et ont fondé une page Facebook avec plus de 5 000 fans appelant au lancement du Fanta au sureau.

Même la Migros a été sollicitée afin qu’elle propose Fanta Shokata dans ses rayons. (Source : Facebook)
Même la Migros a été sollicitée afin qu’elle propose Fanta Shokata dans ses rayons. (Source : Facebook)

Le mouvement a été couronné de succès. Dans une enquête en ligne menée par Coca-Cola, Fanta Shokata a été désignée comme la saveur étrangère la plus convoitée. La voie pour un lancement sur le marché est ouverte, car après tout, le fameux adage « le client est roi ! » s’applique aussi à Coca-Cola !

Mise à l’essai

En 2014, le Fanta Shokata est proposé sur le marché à titre d’essai. Le succès était sans précédent et les stocks étaient régulièrement en rupture. Ainsi la petite bouteille bleue à l’histoire un peu spéciale est passée de « bon tuyau de voyage » à « star » de l’assortiment Fanta et a conquis encore plus de palais. Peu importe que ce soit le sentiment patriotique ou les souvenirs de vacances qui ont ouvert les portes de la Suisse au Shokata. L’essentiel c’est qu’il y soit. Parce que le Fanta détonant dans sa petite bouteille n’assouvit pas seulement la soif, mais ouvre aussi ton horizon gustatif – même en restant à la maison ! Alors, ferme les yeux et profite.