1. Une silhouette de rêve

Dans le monde du foot, on peut dire que le trophée a une silhouette de rêve. Il fait 40 cm de haut et pèse 6175 grammes. Presque 5 kilos sont en or pur 18 carats. Sur le socle, on a intégré deux couronnes de pierres précieuses composées de malachite, un minéral vert. Le trophée de la Coupe du Monde de football de la FIFA 2018 a une valeur de plus de 100 000 euros. Une bonne affaire, compte tenu de la valeur qu'il a dans le monde du foot.

2. Le trophée des gagnants

La coupe n'est destinée qu'aux vrais gagnants. Et cela se voit. Elle représente deux footballeurs qui lèvent leurs mains au ciel et qui tiennent un globe ensemble.  Un signe que le foot unit et rassemble.

3. Le trophée de la coupe du monde dans votre salon

Il n'existe qu'une seule personne privée qui possède une réplique officielle du trophée chez elle. En effet, on a offert cette réplique à l'entrepreneur allemand Rolf Deyhle à la fin des années 70. Cet entrepreneur originaire de Stuttgart avait créé le logo FIFA et était responsable de la commercialisation mondiale des tournois. En 2006, Rolf Deyhle a voulu faire vendre aux enchères la réplique pour une somme à deux chiffres en millions d'euros. Il avait prévu de donner cet argent à ses six enfants. La FIFA a déposé son veto - avec succès.

PLACE attitrée: l'original du trophée se trouve dans le musée de la FIFA à Zurich.

4. Comme une biche farouche

Le trophée de la coupe du monde de la FIFA a sa place attitrée depuis plus de 40 ans: il se trouve à Zurich au siège de la FIFA - et depuis 2016, il se trouve dans le nouveau musée FIFA. L'original se trouve toujours en possession de l'association. Le champion du monde se voit recevoir une réplique en bronze plaquée or.

5. Un travail admirable réalisé en Italie

La coupe se trouve en Suisse et l’idée est née en Allemagne, mais elle a été réalisée en Italie. C'est le sculpteur Silvio Gazzaniga qui l'a réalisée en 1971. Le sculpteur originaire de Milan était un véritable spécialiste des coupes. Il a également réalisé les trophées pour la supercoupe de l'UEFA, pour la coupe d'Europe des moins de 21 ans et pour la coupe d'Afrique. L'atelier de forge d'or et d'argent GDE Bertoni, où travaillait Gazzaniga à l'époque, a réalisé la fameuse coupe. Jusqu'au jour d'aujourd'hui, c'est là que le trophée est envoyé quand il s'agit d'effectuer des petites réparations.

6. Une tradition allemande

La coupe actuelle a été présentée au public pour la première fois à Francfort, lors du tirage au sort pour la coupe du monde de 1974. Elle a été remise pour la première fois lors de la finale à Munich - au capitaine Franz Beckenbauer. Grâce aux victoires de 1974, 1990 et 2014, l'Allemagne est la nation ayant le plus fréquemment gagné la coupe.

ILS ONT LE DROIT: Horst Eckel, Bernd Hölzenbein et Pierre Littbarski

7. Ne me touche pas

Il est clair que tout le monde aimerait avoir le trophée de la coupe du monde dans ses mains. Mais pour ceci, il est trop farouche - et trop précieux. A part quelques collaborateurs de la FIFA, seuls les chefs d'état ont le droit de toucher la coupe. Et les joueurs qui ont déjà été champions du monde. 

 8. Spain ou España – pourvu que ce soit l'Espagne

Chaque nation qui gagne la coupe est immortalisée sur celle-ci. Tous les champions sont gravés sur la coupe originale, ainsi que l'année de la victoire. Normalement, cela se fait toujours dans la langue nationale. Par exemple: „2006 Italia“ et „2014 Deutschland“. Il y a toutefois une exception : l'Espagne. Quand l'Espagne a gagné le tournoi en 2010, on a gravé en anglais "2014 Spain" et non pas España. Peu importe, pour les espagnols, c'est igual.

9. Trois victoires, une coupe

Mais pourquoi cette coupe a-t-elle vue le jour? Son prédécesseur, la coupe Jules-Rimet, est restée au Brésil jusqu'en 1970. En effet, le pays avait gagné la coupe du monde pour la troisième fois. A l'époque, la règle était que si une nation devait gagner la coupe trois fois, elle pourrait la garder pour toujours. Mais l'histoire a pris un autre cours.

ELLE A DISPARU: la coupe originale a été volée au Brésil en 1983.

10. Une faute grave

En effet, la coupe a été volée dans une vitrine d'une association en 1983. Elle n'a plus jamais fait sa réapparition. La police suppose que les voleurs l'ont tout simplement fait fondre. Les brésiliens, fous de foot, ont du moins obtenu une copie, réalisée à Hanau, dans la Hesse, en Allemagne.

11. Commissaire Pickles

La coupe Jules-Rimet (nommée ainsi en fonction du président FIFA de l'époque) a également été volée durant sa période active. Quelques temps avant la coupe du monde de 1966 en Angleterre, la coupe a disparu d'une exposition au cours d'une tournée publicitaire. Une très désagréable surprise, mais heureusement, tout est bien qui finit bien. Un chien nommé Pickles a découvert le trophée - dans les buissons d'un jardin à Londres. Les coupables n'ont jamais pu être retrouvés, mais le chien fut invité à la coupe du monde au Mexique en 1970.