Pour Jens de Gruyter, installé à Berlin, le thé est une passion depuis toujours. Il explore les nombreuses variétés et anticipe les nouvelles tendances sur le marché. Lorsque nous avons lancé FUSETEA le mois dernier en Suisse, nous avons rencontré Jens pour avoir son avis d’expert sur la question: «Pourquoi, même servi glacé, le thé connaît un si chaleureux accueil auprès des consommatrices et consommateurs

Comment es-tu devenu maître thé?

Le thé a toujours fait partie de ma vie. Mon grand-père était négociant en thé et, tout petit déjà, cette boisson a suscité une grande curiosité chez moi. Un intérêt qui, au fil des années d’apprentissage et d’expérimentation, n’a cessé de grandir. Plus tard, quand j’étais étudiant et quand j’ai commencé à travailler, j’en ai fait mon élixir à moi, comme une sorte de carburant indispensable. Finalement, j’ai poussé cette passion tellement loin qu’elle est devenue une vocation et mon métier. Aujourd’hui, je suis marchand-négociant en thé et dirige ma propre entreprise de thé P & T– Paper & Tea basée à Berlin.


En quoi consiste ton travail?

Une grande partie de mon travail consiste à intéresser les gens au thé en les encourageant à goûter et en leur montrant à quel point ce produit est passionnant, délicieux et puissant. Il faut dire aussi que l’époque y est favorable: partout dans le monde, les gens se découvrent une réelle passion pour le thé, toutes variétés confondues.


Pourquoi le thé est-il revenu à la mode?

Je crois que c’est parce la dynamique qui l’anime est comparable à celle pour le vin, qui avait touché l’Europe dans les années 1980 et, 10 ans plus tard, aussi les États-Unis. Il faut noter également le boom des boissons à base de café qui a commencé vers 1990. Aujourd’hui, c’est l’heure du thé qui a sonné!

Les gens se sont rendu compte que le thé est bien plus qu’une boisson préparée avec un petit sachet. C’est tellement passionnant de découvrir toutes les variétés qui existent, non seulement en termes de types et de profils gustatifs, mais aussi dans les applications possibles, peu importe s’il s’agit de feuilles de thé infusées, de thé prêt à consommer en bouteille ou encore de thé utilisé comme ingrédient pour la cuisine ou des produits cosmétiques. En fait, en matière d’applications, de formules et de dégustation, le thé est sans doute l’invention humaine la plus naturelle et la plus diversifiée qui soit. 

À lui seul, le thé représente un vaste univers à la fois varié et majestueux. Quant à l’éventail des arômes, celui-ci est bien plus grand que celui du café ou du vin. Le thé fait partie de ces sujets dont plus on en apprend, plus on y goûte, plus on veut en savoir.

«Le thé est sans doute l’invention humaine la plus naturelle et la plus diversifiée qui soit.»


Quelles variétés de thé connaissent une forte croissance?

Dans les pays occidentaux, ce sont toujours les thés noirs qui ont la cote, bien que la tendance est en train de changer. Les thés verts enregistrent une forte croissance en raison de leurs effets bénéfiques sur la santé du fait que les feuilles sont moins oxydées. Les thés blancs sont également très intéressants de ce point de vue, car ils ne subissent aucune oxydation. Quant aux thés Oolong, très prisés en Chine et à Taiwan, ils gagnent aussi en popularité. Par conséquent, les perspectives de changement vers plus de variétés dans les traditions du thé en Europe, notamment en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas, sont très positives.


Que penses-tu des thés prêts à consommer?

Ce secteur connaît la croissance la plus rapide de tous les produits à base de thé, et ce pour une raison toute simple: il répond au besoin actuel de commodité – on peut savourer ces préparations à tout moment et partout – associé au fait que les consommatrices et consommateurs veulent des produits plus sains.

Le thé prêt à consommer est marqué par deux dynamiques: la tendance vers plus de goût et moins de sucres, et une recherche plus audacieuse, celle des parfums complémentaires. Nous pouvons proposer aujourd’hui des saveurs tellement surprenantes et exaltantes grâce aux profils gustatifs à base de plantes, de fleurs et de fruits. C’est un jalon important qui a été franchi depuis le thé glacé classique, inventé aux États-Unis, qui a marqué le départ de cette tendance.

«L’art d’assemblage est aussi vieux que le thé lui-même! »


Comment s’inscrit FUSETEA dans ce tableau diversifié?

FUSETEA satisfait à la demande de commodité des consommatrices et consommatrices, outre le fait qu’il contient des ingrédients naturels et moins de sucres. L’art d’assemblage est aussi vieux que le thé lui-même. Dans ce sens, FUSETEA est fidèle à la tradition tout en répondant aux habitudes de consommation modernes, qui sont aussi millénaires, à savoir se préoccuper de sa santé et avoir envie de toujours repousser plus loin les limites en termes de mélanges de saveurs.