Coca-Cola Plus est la nouvelle marque que Coca-Cola Japon vient d’ajouter à son portefeuille de boissons. Il s’agit du tout premier alicament Coca-Cola, dit aussi FOSHU (Food of Specified Health Use), à avoir été reconnu en tant que tel par le gouvernement japonais et qui va se positionner dans un segment à forte croissance. Après plus de dix ans de recherche et de développement, Coca-Cola Plus sera distribué tout de blanc vêtu dès le mois prochain dans tout l’archipel et entrera dans la compétition rude du marché japonais de la boisson.

Coca-Cola Plus est sans calories. Chaque bouteille de 470 ml contient cinq grammes de dextrine indigeste qui est une source de fibres alimentaires. Dans sa campagne de marketing, Coca-Cola Japon met l’accent sur la saveur unique du Coca-Cola Original associée aux bienfaits sur l’organisme, notamment pour les consommateurs de 40 ans et plus, soucieux de leur santé et du plaisir gustatif. Une boisson à consommer de préférence en mangeant.

Boire un Coca-Cola Plus par jour au cours d’un repas contribue à réduire l’absorption des graisses contenues dans la nourriture et à modérer les niveaux de triglycérides dans le sang lors de la digestion. «Du fait que Coca-Cola Plus est une boisson sans sucres et sans calories, à usage médicinal spécifié et au goût typique de l’Original, nous espérons qu’il sera apprécié comme nous le préconisons, à savoir en accompagnement de repas», explique le Dr David Machiels, Directeur Développement Produits R&D chez Coca-Cola Asia Pacific.

Dr David Machiels, Directeur Développement Produits R&D chez Coca-Cola Asia Pacific
Dr David Machiels, Directeur Développement Produits R&D chez Coca-Cola Asia Pacific


Le Japon est connu comme étant le pays au monde où les gens vivent le plus longtemps. Les seniors, premier moteur de la croissance du marché des boissons alicaments consomment beaucoup de thés suivis de boissons rafraichissantes de type coca.

 «Les consommateurs japonais mettent la barre très haute dans le domaine de la qualité et ils sont intraitables sur la question du goût», ajoute David Machiels. «Le marché du pays, poussé par sa population vieillissante, s’est petit à petit transformé en un modèle unique au monde où les consommateurs se préoccupent surtout de leur santé et recherchent la fonctionnalité dans tous les produits qu’ils achètent.»

Afin de se démarquer sur le marché japonais des boissons, caractérisé par une grande compétitivité à la limite de l’engorgement, sur lequel plusieurs milliers de nouvelles boissons sont lancées chaque année, Coca-Cola Plus sera proposé dans une bouteille entièrement blanche, avec bouchon et logo rouges reconnaissables, ainsi que l’inscription des bienfaits sur la santé et autres caractéristiques spécifiques sur l’emballage. 

 «Comme couleur de base de l’emballage, nous avons choisi le blanc, car il permet aux consommateurs de reconnaître tout de suite qu’il s’agit d’un produit Coca-Cola, d’une part, mais aussi qu’il offre de toutes nouvelles caractéristiques, d’autre part», conclut David Machiels.

En 2014 déjà, Coca-Cola Japon a introduit sur le marché des boissons alicaments un thé oolong, le Karada Sukoyakacha, qui contient également de la dextrine indigeste.