Est-ce que mobilité et durabilité s’excluent mutuellement ? Non, répond Roberto, responsable de la flotte chez Coca-Cola Suisse : « La question doit être : comment aller d’un point A à un point B et le faire de manière écologique et efficace. »

« Utiliser judicieusement la mobilité sous ses différentes formes — voilà l’avenir. »


Coca-Cola Suisse a également abordé cette question et, dans le cadre de sa stratégie de développement durable, a converti 80 % du parc de véhicules au gaz, économisant ainsi environ 25 % d’émissions de CO2 chaque année.

Vidéo : Le portrait du gestionnaire de flotte Roberto et ses réflexions sur la durabilité et la mobilité.

La plus grande flotte verte de Suisse

En 2019, Coca-Cola Suisse a mis en service 180 véhicules au gaz appelés GNC (gaz naturel comprimé). Ainsi les employés pourront rouler 100 % au biogaz sur les premiers mille kilomètres et être ainsi quasiment neutres en carbone. Rempli de gaz naturel fossile, un véhicule GNC émet environ 15 % moins de CO2 qu’un moteur diesel.

Grâce à la propulsion GNC, Coca-Cola Suisse réduit ses émissions de CO2 d’environ 250 tonnes de CO2 par an.   Les coûts de carburant par rapport au diesel et à l’essence ont également diminué de 40 %.