Depuis plus de 10 ans, il accompagne Roger Federer de succès en succès, en tant que coach et ami, il a remporté la Coupe Davis pour la Suisse en 2014 en tant que capitaine et a été élu entraîneur suisse de l’année en 2017 : Severin "Seve" Lüthi. Nous l’avons rencontré à l’occasion du lancement de AdeZ à Zurich et lui avons posé 10 questions sur ses secrets en tennis, ses endroits préférés en été et l’alimentation dans le sport.

Severin, en tant que coach de tennis, tu voyages dans le monde entier.  Dans quelle ville ou quel endroit aimes-tu revenir chaque année ?

"L’Open d’Australie en janvier est à chaque fois pour moi un moment fort. On arrive à Melbourne avec beaucoup de bonnes résolutions pour la nouvelle année et il règne une ambiance de fête. Beaucoup de personnes là-bas sont en vacances et profitent de l’été alors qu’en Suisse c’est encore l’hiver. Et les Australiens sont un super peuple sportif. Mais, bien sûr, Wimbledon avec sa tradition et l’US Open à New York sont chaque année un point culminant. »

Tu as fait ton métier de ta passion. Mais tu aimes aussi certainement décrocher de temps en temps. A quoi ressemble une journée de repos sans tennis chez toi ?

« Honnêtement, j’aime bien faire la grasse matinée. Je n’ai pas d’enfants et peux donc me le permettre. Et comme sinon, il se passe beaucoup de choses dans ma vie, j’apprécie surtout de ne pas avoir de rendez-vous et de passer du temps à la maison, par exemple pour regarder un film. Mais un jogging l’après-midi n’est bien sûr pas du tout exclu. »

Parmi nos lectrices et lecteurs se trouvent quelques joueurs de tennis amateurs qui possèdent évidemment un peu moins de talent que Roger Federer.  Peux-tu leur donner quelques tuyaux ?

« Le plus important, c’est le plaisir de jouer. Quand on l’a, c’est une grande force. Car au tennis, les possibilités sont extrêmement nombreuses : coups longs, courts, hauts, bas, rapides ou lents, plus ou moins d’angle… il faut apprendre à s’amuser avec cette diversité et l’intégrer dans son jeu. »

Journey avec Severin Lüthi
Journey avec Severin Lüthi

Dans le sport, l’alimentation joue un rôle de plus en plus important.  Tu es sur le circuit depuis de nombreuses années.  Les professionnels aujourd’hui font-ils plus attention à leur alimentation qu’autrefois ?  Autrement dit : L’alimentation est-elle véritablement un sujet dans les vestiaires ?

« C’est très variable. Certains y font très attention, d’autres moins. Mais j’ai le sentiment que les joueurs de tennis font plutôt moins attention à l’alimentation que par exemple un coureur cycliste. Mais évidemment, une alimentation correcte permet d’aller très loin. Ce faisant, l’aspect mental me semble tout à fait important aussi dans l’alimentation. On ne devrait pas avoir à se forcer de manger sainement. Sinon, cela peut devenir un stress mental. Chacun doit trouver sa propre façon de se nourrir sainement et équilibré. »

Avec AdeZ, Coca-Cola lance une boisson végane d’origine végétale. Quel rôle jouent les aliments d’origine végétale comme AdeZ dans le régime alimentaire d’un joueur de tennis ?

« Novak Djokovic s’est mis il y a longtemps à manger le plus souvent végan et cela lui a très bien réussi. L’un ou l’autre joueur a pu suivre la tendance et avoir commencé à manger plus d’aliments d’origine végétale. »

Les ambassadeurs AdeZ <a href=
Les ambassadeurs AdeZ Doris Flury, Severin Lüthi, Andrea Monica Hug et Michael Stössel.

Y-a-t-il des aliments sur lesquels les joueurs de tennis sont particulièrement nombreux à miser actuellement pour rester en bonne santé et en pleine forme ?

« A nouveau : La tendance pour les produits végans existe définitivement, également dans les restaurants des tournois. Mais les joueurs de tennis mangent encore beaucoup de pâtes pour leur apport en glucides. Sinon, les habitudes sont très individuelles, comme le sport l’est lui-même. »

A quoi fais-tu attention toi-même pour rester en bonne santé et quels sont tes aliments naturels personnels auxquels tu ne renonces jamais ?

« Il n’y a probablement rien dont je ne puisse pas me passer. J’aime manger varié, à l’occasion aussi un morceau de viande ou un hamburger si j’en ai envie. Sinon, je fais attention à avoir beaucoup d’exercice qui permet à l’occasion de compenser un hamburger.»

Tu as déjà abordé l’aspect mental qui joue un rôle important dans le tennis. Comment peut-on exercer ou favoriser la force mentale ?

« L’entraînement mental signifie travailler sur son propre caractère. Il faut être honnête avec soi-même et se poser les bonnes questions. Ne jamais abandonner me semble important. Si l’on se dit sans cesse « je peux le faire », alors on y arrivera un jour. Les meilleurs joueurs n’ont pas tous su dès le début qu’ils feraient partie des meilleurs. Mais, ils n’ont jamais cessé de s’en persuader et n’ont jamais renoncé, même après des défaites amères. »

As-tu déjà goûté toutes les boissons AdeZ ? Si oui, laquelle préfères-tu et pourquoi ?

« Ma favorite est Outstanding Oat fraise & banane. C’est la meilleure pour moi. Et la taille de l’emballage est parfaite pour les déplacements. »

Pour finir : L’été approche. Où préfères-tu passer l’été ?

« De préférence, je passe l’été tranquillement au bord du lac de Thoune. Comme je voyage sinon beaucoup, je n’ai pas absolument besoin d’aller à l’étranger au bord de la mer pendant les vacances d’été. »