Des Big-Band-Shows à la radio dans les années 30 à une chanson dédiée au monde dans la publicité intitulée « Hilltop » en 1971 en passant par un partenariat avec Spotify et l’hymne de la coupe du monde — Coca-Cola utilise la musique pour raconter son histoire, rassembler les gens et abattre les frontières entre les cultures.

La musique est indissociable de l’univers Coca-Cola. Nous avons mené des recherches sur les racines de la musique chez Coca-Cola et compilé les moments forts ainsi que les meilleures chansons de 164 années entre Coca-Cola et la musique.

Coca-Cola incarne un style de vie, le plaisir, l’amitié et — surtout — la musique. « Ce qui est vrai pour la musique l’est également pour Coca-Cola : il s’agit de connecter les gens et de se rapprocher », explique Stefan Rothenbühler, Senior Brand Manager chez Coca-Cola Suisse.

Dans sa dernière campagne, huit stars suisses de la musique forment la Coca-Cola Music Squad et sont mises à l’honneur. Coca-Cola s’est également engagé auprès des jeunes talents : avec le MyCokeMusic Soundcheck, projet unique au monde, la possibilité est offerte à de jeunes espoirs de la musique de pouvoir acquérir de l’expérience et d’être encadré par des professionnels.

Régulièrement, des chansons Coca-Cola prennent d’assaut les hit-parade et ravissent les oreilles des gens du monde entier. L’hymne actuel s’appelle « Taste The Feeling », et a été composé par le DJ prodige suédois Avicii et le chanteur australo-britannique Conrad Sewell.

L’hymne de Noël : Wonderful Dream de Mélanie Thornton

L’hymne de Coca-Cola « Holidays Are Coming » a été diffusé pour la première fois en 1996 dans une publicité avec des camions de Noël. Le tube « Wonderful Dream » que composera des années plus tard Mélanie Thornton est inspiré de cette chanson.

La chanson « Wonderful Dream » a été écrite en 2001 à partir du jingle original de Coca-Cola « Holidays is Coming » et a été chantée par Melanie Thornton.

Après la mort de Melanie Thornton dans un accident survenu le 24 novembre 2001 dans le tragique vol 3597 de Crossair près de Zurich, la chanson s’est hissée à la troisième place du classement suisse pour la commémorer.

De 2001 à 2005, cette chanson a été utilisée par Coca-Cola pour les campagnes de Noël puis en 2006, c’est Sarah Connor qui l’a remplacé avec « The Best Side of Life ».

Le message courageux de Hilltop

« I’d Like to Buy the World a Coke » — en 1971, Coca-Cola remplace la campagne « Things Go Better With Coke » par sa nouvelle campagne « It’s the Real Thing » et crée ainsi son prochain tube. Avec un budget de 250 000 dollars, elle devient à l’époque la publicité télévisée la plus chère de l’histoire américaine. « Hilltop » fait parler d’elle comme jamais aucune campagne auparavant. La demande pour la chanson est si forte que beaucoup de gens se mettent à appeler les stations de radio pour demander aux animateurs de passer le spot.

Avec « Hilltop », Coca envoie un message audacieux sur le thème de l’égalité entre les cultures, soulignant le rôle unificateur de Coca-Cola.

En hommage au succès de la campagne, le spot a été réédité plus de 40 ans après son lancement et est même apparu en 2015 dans la scène finale de la série télévisée à succès « Mad Men ». 

Romance pure : First Time, First Love de Robin Beck

Un autre single en collaboration avec Coca-Cola a été créé en 1988 : « First Time, First Love » de Robin Beck. La chanson est devenue un tube au Royaume-Uni, en Allemagne et en Suisse. En, Suisse, il est apparu dans les charts pendant 22 semaines, dont deux d’entre elles à la 1re place.

La chanson ultime de la coupe du monde :

La chanson « Wavin ’Flag » du chanteur canado-somalien K'Naan est devenue l’hymne légendaire de la Coupe du Monde de la FIFA TM en 2010. Cette chanson s’est également hissée au sommet des charts suisses — et a été reprise par David Guetta et will.i. am.

COCA-COLA ET MUSIQUE — LE QUIZ

De carne lumbering animata corpora quaeritis

Le début : La première musicstar Coca était une femme

En tant que l’une des premières marques au monde, Coca-Cola a su percevoir le pouvoir unificateur de la musique. Déjà en 1895, neuf ans après l’invention de Coca-Cola, la symbiose avec la musique commence lorsque la chanteuse Hilda Clark apparaît dans une publicité pour Coca-Cola. Bien que Clark n’ait pas chanté d’hymne Coca-Cola, la publicité a fait connaître comme chanteuse cette femme forte de l’État du Kansas. Des plateaux, des posters et même des marque-pages à son effigie ont été distribués.

L’époque des Big bands et le premier tube Coca.

Coca-Cola parraine diverses émissions de big bands au cours de l’âge d’or de la radio dans les années 1930. À l’époque, les sponsors achètent non seulement quelques minutes de publicité, mais ils produisent également l’intégralité de l’émission. Les diffuseurs ne diffusent que les programmes produits par les sponsors.


En 1945, en pleine Seconde Guerre mondiale, un premier tube Coca-Cola est créé : « Rum and Coca-Cola » par les sœurs Andrews. Coca-Cola n’a rien à voir avec la création de ce tube, mais la marque n’a pas rechigné contre cette publicité supplémentaire.

En 1965, Coca-Cola lance la campagne « Things Go Better With Coke ». De nombreux musiciens célèbres contribuent à cette chanson, notamment Aretha Franklin, The Four Tops et Roy Orbison. Dans de brefs spots radio, les artistes ont revisité leurs propres chansons populaires afin de refléter l’affirmation « Things Go Better With Coke ». Les jingles sont devenus si populaires que Coca-Cola a finalement distribué 60 000 singles promotionnels intitulés « Let’s Swing the Jingle for Coca-Cola ».

Coopération Spotify et les dernières chansons de Coca

En 2012, Coca-Cola annonce une collaboration avec Spotify. Peu de temps après, ils lancent conjointement l’application « Coca-Cola Placelists », qui permet aux adolescents d’ajouter de la musique au monde entier en connectant les chansons parfaites aux lieux ou événements parfaits.

Pour les Special Olympics, que Coca-Cola soutient depuis leur création en 1968, Rose May Alaba compose en 2017 la chanson officielle portant le joli nom « Can You Feel It ».

Avec « Colors » de Jason Derulo, Coca-Cola a lancé à l’occasion de la Coupe du Monde de la FIFA 2018 en Russie, un appel aux fans du monde entier pour qu’ils manifestent leur couleur avec enthousiasme — un concept qui veut dépasser les drapeaux de pays et les maillots d’équipe.

L’ADN de la musique

La musique est devenue une partie intégrante de l’ADN de la marque Coca-Cola — elle est profondément enracinée et se voit être l’étendard idéal pour diffuser le concept de « Togetherness » défendu depuis toujours par Coca-Cola. Le prochain tube qui nous rassemblera tous et nous fera nous affranchir de toutes les frontières vous attend déjà.