Il s'agit d'une première mondiale dans le secteur des boissons: VALSER innove en se procurant le CO2 qui fait pétiller les boissons gazeuses chez Climeworks. Ainsi, la société promeut une technologie capable d'enrayer voir même d'inverser le changement climatique.

Cette première mondiale a récemment fait beaucoup de bruit. De nombreux médias ont rapporté la collaboration de VALSER  avec le spin-off de ETH Climeworks. Entre autres, le magazine scientifique de Pro-Sieben Galileo (de minute 02:24), ainsi que la chaine de télévision américaine CBS et la japonaise Fuji TV (de minute 08:10).

Patrick Wittweiler, responsable du développement durable pour Coca-Cola HBC Suisse, et Daniel Egger, directeur du marketing et des ventes de Climeworks AG, à l'occasion du tournage du magazine scientifique de ProSieben, Galileo

Les avantages de la coopération sont évidents: VALSER soutient cette technologie révolutionnaire et crée une plate-forme pour son application et son développement. La technologie Climeworks filtre le CO2 de l'air, le nettoie et le prépare pour qu'il puisse être réutilisé.

L’industrie mondiale des boissons est l’un des plus grands utilisateurs de CO2 au monde pour la production de bulles de boissons gazeuses.  Climeworks fournit à ses clients du CO2 propre et filtré.

Nigel Davis, directeur général de CocaCola HBC Suisse: "Nous sommes fiers d’être le premier fabricant de boissons au monde à avoir piloté le développement de cette technologie révolutionnaire.  La durabilité fait partie de nos priorités stratégiques.  Nous sommes constamment à la recherche de moyens afin de réduire davantage notre empreinte environnementale. Nous sommes de plus heureux de pouvoir désormais soutenir une entreprise locale suisse. "


Christoph Gebald, cofondateur et directeur général de Climeworks: "Nous sommes ravis d’avoir accès au marché des boissons grâce à notre collaboration avec CocaCola HBC Switzerland, un des leaders du Dow Jones Sustainability Index. CocaCola HBC Suisse a été au cours des dernières années un partenaire extrêmement utile et indispensable pour faire progresser l’utilisation du CAD dans l’industrie des boissons - et nous en sommes très reconnaissants. "